Après une formation à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art, ou elle obtient un diplôme en sculpture appliquée aux matériaux de synthèse, Louise Froidevaux réalisera des sculptures monumentales dans divers ateliers de décor, pour le théâtre et l’évènementiel.

A partir des années 2000, elle commence une production de bronzes et expose dans différents salons d’artistes animaliers (salon d’art contemporain au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, Biennale de sculpture animalière de Rambouillet, Salon international de Saumur, Salon national des artistes animaliers de Bry sur Marne, Salon de St Pierre les Nemours).

Elle obtiendra  divers prix (Prix Charles Oulmont de la Fondation de France, Prix Jeune créateur du salon Rambouillet, Grand prix de Barbizon, Prix de la ville de St Denis, Prix Frédérique de Carfort de la Fondation de France).

Son travail d’artiste animalier en prise directe avec la nature, se partage entre des séances de plein air et de travail en atelier.

« Une longue observation de l’animal me permet de m'imprégner de son anatomie, sa gestuelle et son comportement. Les croquis exécutés sur le vif servent à fixer toutes les postures naturelles de l’animal. C’est alors dans le mouvement que le sujet exprime sa nature et son énergie. Le travail du modelage, exécuté comme une esquisse, doit synthétiser et dépasser cette représentation. La complicité que l’on peut avoir parfois avec le sujet libère des postures insoupçonnées. « 

A partir de 2008, elle expose en Galerie (Deauville, Dinard, Cité Internationale des Arts à Paris, Hip Galerie à Paris). Actuellement située dans un atelier à Suresnes, louise Froidevaux poursuit son activité et expose dans des salons.